News & Events

The Commission is in the process of updating some of the content on this website in light of the withdrawal of the United Kingdom from the European Union. If the site contains content that does not yet reflect the withdrawal of the United Kingdom, it is unintentional and will be addressed.

De nouvelles lignes Directrices sur le rapport coût-efficacité de la mise en œuvre de la DIRECTIVE

Share this Post:

Shutterstock \ Billion Photos

La Commission Européenne a publié des lignes directrices de bonnes pratiques pour les aider à mettre de l'UE en Energy Directive relative à l'Efficacité.

 

 

La Directive exige individuels, appareils de mesure, de "compteurs de chaleur" ou "frais de chauffage allocateurs", pour être installé dans des bâtiments qui contiennent plusieurs appartements ou sont multi-usages et qui sont fournis avec chauffage, de refroidissement ou d'eau chaude de la centrale ou de systèmes collectifs. Connu comme "sous-metering", ce système permet aux consommateurs de payer pour leur propre consommation. En conséquence, il a tendance à stimuler un comportement qui est plus efficace de l'énergie et crée des économies d'énergie considérables pour l'ensemble de l'immeuble. Cette nouvelle orientation conseille les autorités nationales et les maîtres d'ouvrage et les gestionnaires sur la façon de déterminer les bâtiments qui peuvent raisonnablement être exclus de la Directive relative à la sous-comptage, car il n'a pas pu être installé dans un techniquement possible ou rentable.

 

 

Sous-mesure peut être utilisé pour économiser de l'énergie avec d'autres moyens d'améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments (par exemple, par l'installation d'une meilleure isolation ou de systèmes de chauffage).  

 

 

Après avoir d'abord été publié en juin 2016, le document d'orientation a été raffiné et élaboré à la suite d'une série d'ateliers avec des représentants des autorités nationales et des parties prenantes. Il explique également comment mieux prendre en compte à la fois individuelles des occupants de la consommation d'énergie et l'efficacité énergétique des bâtiments dans son ensemble sur la facture des consommateurs: ceci est connu comme "la répartition des coûts'. Coût-règles de répartition qui sont perçues comme justes et transparentes par les occupants sont essentielles pour la mise en œuvre harmonieuse de sous-compteurs dans les immeubles où les factures d'énergie ont été précédemment calculées à l'aide de différents critères, par exemple en proportion de la part de la superficie totale occupée par la personne qui paie.

 

 

Pour de plus amples informations, veuillez consulter les lignes directrices dans le CONSTRUIRE de Publication.

News Url: