News & Events

The Commission is in the process of updating some of the content on this website in light of the withdrawal of the United Kingdom from the European Union. If the site contains content that does not yet reflect the withdrawal of the United Kingdom, it is unintentional and will be addressed.

L'UE s'attend à de solides progrès sur la mise en œuvre de l'accord de Paris à la COP23

Share this Post:

UNFCCC COP23

Bruxelles, le 6 novembre 2017

L'Union européenne espère que la Conférence des Nations Unies sur le climat (COP23) de cette année réaffirmera une fois de plus l'engagement de la communauté internationale à intensifier la réponse mondiale au changement climatique et à atteindre les objectifs de l' Accord de Paris.

À la suite de l'entrée en vigueur de l'accord historique l'année dernière, l'élaboration de ses lignes directrices d'application est désormais une priorité.

Le président Jean-Claude Juncker l'a clairement dit dans son discours sur l'état de l'Union européenne au Parlement européen cette année: «Je veux que l'Europe soit le leader en matière de lutte contre le changement climatique. le jeu avec l'accord de Paris ratifié ici, dans cette même maison, contre l'effondrement de l'ambition aux États-Unis, l'Europe doit veiller à ce que notre planète soit à nouveau belle, elle est le patrimoine commun de toute l'humanité.

Miguel Arias Cañete, membre de la Commission chargé de l'action pour le climat et de l'énergie, a déclaré: "L'accord de Paris a orienté la transition mondiale vers une économie moderne sobre en carbone. Les phénomènes météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents et intenses auxquels nous assistons à travers le monde sont un rappel brutal de l'urgence des défis auxquels nous sommes confrontés. Il est maintenant temps de traduire l'ambition en action et d'accélérer la mise en œuvre. La COP23 sera un moment clé pour nous assurer que nous sommes sur la bonne voie pour respecter notre première échéance: achever le programme de travail de Paris d'ici 2018. "

La COP23, présidée par les Fidji, se tiendra du 6 au 17 novembre 2017 à Bonn, en Allemagne. Il réunira des ministres et des représentants du gouvernement, ainsi qu'un large éventail de représentants de la société civile et des entreprises.

L'UE espère que la conférence progressera clairement dans l'élaboration des règles techniques et des lignes directrices pour la mise en œuvre des dispositions de l'accord de Paris, par exemple sur le cadre de transparence et le cycle quinquennal de l'ambition. Le programme de travail devrait être adopté lors de la conférence des Nations unies sur le climat 2018 (COP24) à Katowice, en Pologne.

L'UE progresse résolument dans la finalisation d'un cadre législatif pour atteindre son objectif de Paris - sa contribution collective déterminée au niveau national - réduire les émissions de gaz à effet de serre de l'UE d'au moins 40% d'ici 2030. ETS) post-2020, fixant des objectifs de réduction des émissions pour les secteurs non-ETS comme les transports, les bâtiments et l'agriculture et intégrant l'utilisation des terres, le changement d'affectation des terres et la foresterie dans le cadre juridique européen pour l'action climatique. En outre, la Commission a l'intention de présenter un paquet de propositions sur la mobilité propre le 8 novembre afin de faciliter davantage la transition de l'UE vers une mobilité et une économie sobres en carbone.

L'UE reste attachée à l'objectif mondial collectif consistant à mobiliser 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 et jusqu'en 2025 pour financer l'action climatique dans les pays en développement, provenant de diverses sources, et continuer d'augmenter considérablement le financement de l'adaptation au changement climatique. En 2016, l'UE et ses États membres ont contribué à hauteur de 20,2 milliards d'euros au financement climatique, soit une augmentation de plus de 10% par rapport aux 17,6 milliards d'euros fournis en 2015.

Au cours de la conférence, l' UE accueillera plus de 100 événements au pavillon de l'UE à Bonn. Ces événements, organisés par divers pays et organisations d'Europe et du reste du monde, porteront sur un large éventail de questions liées au climat, de la transition énergétique au rôle des forêts et des océans, au financement climatique, à la recherche et à l'innovation. risques climatiques.

Vous pouvez lire le communiqué de presse complet sur la page web correspondante de la Commission européenne sur le lien ci-dessous.